Découvrez l’histoire des Eagles de Philadelphie

Les Eagles de Philadelphie font partie des équipes qui ont marqué le football américain. Cette franchise possède une histoire riche et un palmarès intéressant. En effet, elle a remporté à 4 reprises le titre de NFL, et a été sacrée une fois au Super Bowl.

Origine du surnom Eagles de Philadelphie

Depuis 1899, la ville de Philadelphie avait un club : Frankfort Yellow Jackets. Il avait remporté le championnat en 1926. Cependant, en 1931, le club fit faillite et était contraint de ne plus exister. N’ayant pas pu faire racheter le club, la NFL donne son accord à un syndicat d’anciens joueurs pour créer une nouvelle équipe.

En 1932, contre une modique somme de 2 500 dollars, la ligue lègue la propriété des Yellow Jackets au futur commissaire de la Ligue Bert Bell et à son partenaire Lud Wray qui, au cours de la même année, fondent les Philadelphia Eagles.

Les périodes marquant l’histoire des Eagles de Philadelphie

Depuis sa fondation en 1932, plusieurs périodes ont marqué l’histoire des Eagles de Philadelphie.

Découvrez l'histoire des Eagles de Philadelphie

Les années 40

Désignées comme années dorées, c’est une période qui a été bien meilleure pour les Eagles. Toutefois, les Eagles seront tenus de fusionner avec les Steelers de Pittsburgh au cours de la saison 1943 pour devenir les « Steagles ». Avec la hargne de leur coach Greasy Neale, mais aussi du nouveau venu Steve Van Buren en 1944, les Eagles enchaînent, par la suite, les succès. Ils deviennent même des prétendants sérieux au titre.

Ainsi, ils disputent en 1947 le titre de championnat en jouant contre les Cardinals de Chigaco. Mais les Eagles perdent sous le score de 28-21. Par ailleurs, la période 1948-1949 est marquée par un doublé. En effet, en 1948 et 1949, la franchise de Philadelphie se qualifie pour les finales du championnat NFL et remporte le titre respectivement face aux Chicago Cardinals (7-0), et aux Los Angeles Rams (14-0).

Les années 50

Après le brillant parcours connu dans les années 40, les Eagles de Philadelphie vont connaître une période difficile. En effet, la franchise chute brutalement et se retrouve dans les dernières positions de la ligue. Ils sont absents des playoffs jusqu’en 1960. En 1958, les Eagles disposent d’une équipe jeune et très prometteuse pour l’avenir.

Les années 60

En 1960, les Eagles remportent leur troisième et dernier titre NFL Championship. Ils ont battu en finale les Green Bay Packers de Vince Lombardi sur le score de 17-13. C’est d’ailleurs la seule défaite des Packers en playoffs. Cette joie sera de courte durée, car la franchise chute lourdement en 1962. Elle présente un bilan de 3 victoires pour 10 défaites. En 1969, le propriétaire Wolman fait faillite, et est contraint de revendre le club. Ainsi, contre 16 millions de dollars, Leonard Tose s’approprie la franchise.

La période 70-2000

Il faut attendre 1978 pour voir les Eagles au-devant de la scène. C’est d’ailleurs l’année du « Miracle At the Meadowlands », l’un des épisodes les plus mémorables pour les fans. Ils se qualifient pour les playoffs et passent en 1979 l’épreuve des Wildcards. Ensuite, en 1980, la franchise avance jusqu’au Super Bowl XV, mais perd contre les Oakland Raiders. À partir de 1986 à 1992, l’équipe atteint les playoffs à 3 reprises. Par ailleurs, en 1994, Jeffrey Lurie devient nouveau propriétaire du club pour 195 millions de dollars. En 1999, les Eagles redeviennent une équipe dominante à Philadelphie.

La période 2000-2017

Au début des années 2000, les Eagles font leur retour en playoffs. Ainsi, entre 2001 et 2005, ils se qualifient 4 fois pour le NFC Championship Game. À l’issue de la saison 2009, la franchise de Philadelphie participe à sa cinquième finale NFC, soit un an après avoir célébré son cinquième titre en NFC Est. En 2010, les Eagles conservent leur domination sur la NFC Est et rejoignent les playoffs pour la troisième fois d’affilée depuis 2007. Mais cette année, l’équipe échoue encore dans sa quête de titre.

En outre, entre 2011 et 2012, l’équipe connaît de bons résultats, mais sans titre. En 2013, les Eagles disposent d’une attaque révolutionnaire et remportent la NFC Est. Mais en 2015, les résultats de la franchise chutent. En 2017, avec un effectif remanié, l’équipe plane de nouveau sur la NFC. Au cours cette même année, les Eagles participent de nouveau au Super Bowl, le troisième de leur histoire. Ils remportent ainsi ce titre après 57 ans d’attente.